Commencez le printemps sans stress grâce à des plantes adaptogènes

 

Près de sept millions de Canadiens déclarent vivre quotidiennement un niveau de stress élevé. Cet état de stress constant peut donner lieu à l’apparition d’un certain nombre de troubles de santé grave, tels que des maladies cardiovasculaires et de l’hypertension, un affaiblissement du système immunitaire, sans parler de mauvais choix alimentaires.

En outre, Statistique Canada indique que le niveau de stress perçu par les femmes est plus élevé que celui de leurs homologues masculins. Le stress peut être causé par divers facteurs : conflits au travail, tracasseries familiales ou difficultés sociales.

Le cortisol est une hormone sécrétée en grande quantité en réponse aux agents de stress. Il existe un certain nombre de moyens efficaces pour atténuer le stress, comme de pratiquer la pleine conscience, veiller à obtenir suffisamment de sommeil et trouver des moyens agréables de faire de l’exercice. On note aussi une nouvelle tendance qui a par ailleurs connu des milliers d’années d’usage en médecine ayurvédique, le recours aux « adaptogènes ».

Les adaptogènes forment un groupe de produits végétaux qui peuvent aider le corps à s’adapter aux effets du stress ou à les gérer, et qui sont donc favorables pendant ces périodes difficiles. Les plantes adaptogènes, qui incluent, entre autres, le basilic sacré, l’ashwagandha et la rhodiole(Rhodiola rosea), sont utilisées comme remèdes traditionnels pour tenter de prévenir les effets négatifs du stress.


Faites appel au basilic sacré

holy-basil.jpg

Aussi appelé tulsi ou tulasi, le basilic sacré est utilisé depuis des millénaires pour soulager un large éventail de malaises. En Ayurvéda, le basilic sacré se prend sous forme de tisane, de poudre ou même à l’état frais pour rétablir l’équilibre face aux agents de stress et aider le corps à s’adapter aux situations stressantes.

Vous trouverez aussi le basilic sacré sous forme de supplément chez votre marchand local de produits naturels membre de la CHFA. Des recherches préliminaires confirment les effets compensatoires de cette plante, dont certains composants peuvent empêcher la production de cortisol dans le sang, facilitant l’adaptation du corps au stress.


Prévenir l’anxiété à l’aide de l’ashwagandha

ashwagandha.jpg

L’ashwagandha est une plante originaire de l’Inde, largement utilisée en médecine ayurvédique. La racine fraîche a une odeur distinctive de cheval, d’où son nom « ashwagandha » qui signifie « odeur de cheval ».

Pris sous forme de supplément, l’ashwagandha réduit les symptômes de l’anxiété, et peut même être bénéfique en cas d’insomnie. En effet, les recherches montrent qu’un supplément d’ashwagandha peut activement réduire le taux de cortisol dans le sang de 14 à 28 %.


Retrouvez la santé avec la rhodiole 

rhodiola-rosea.jpg

Rhodiola rosea pousse dans les régions froides du monde. Elle fait l’objet d’études intensives en Russie et en Scandinavie depuis plus de 35 ans et est classée parmi les adaptogènes en raison de sa capacité d’accroître la résistance aux agents de stress chimiques, biologiques et physiques. La rhodiole a la propriété démontrée de freiner l’épuisement associé au stress d’importants neurotransmetteurs du cerveau.

Si vous êtes porté à vivre du stress, que ce soit en raison d’une journée chargée au travail ou parce que vous devez trouver le moyen de préparer un repas entre la pratique de soccer et la gymnastique, un supplément de plante adaptogène pourrait vous aider à accroître votre résilience face au stress. Parlez à un praticien de la santé afin de déterminer quelles sont les plantes qui vous conviendraient le mieux. 

 
Emily Arsenault