Des substitutions simples pour Halloween

 
halloween-mom-giving-out-treats.jpg

Pour une célébration dont les origines sont associées aux récoltes d’automne, Halloween semble être maintenant connue uniquement comme LA soirée de l’année au cours de laquelle les enfants peuvent recueillir l’équivalent d’une année de bonbons en quelques heures – et apparemment essayer d’en manger le plus possible en un temps record. Les origines exactes d’Halloween demeurent controversées, mais il reste évident que pour les parents, à notre grande horreur, cette journée est devenue synonyme de « bonbons ».

Malgré toutes les conversations à propos des clowns, n’oublions pas ce qui se cache dans ces petits seaux en forme de citrouille. Bien que nous ne puissions pas remonter dans le temps pour stopper la première distribution de bonbons du 31 octobre, nous pouvons célébrer cette année en faisant de simples substitutions qui laisseront aux enfants l’impression d’avoir reçu une bonne friandise sans se faire berner. 


Remplaçons ceci par cela

Dès leur jeune âge, les enfants sont attirés par les emballages de bonbons brillants et colorés et ne semblent jamais apprendre, malgré les maux de ventre de l’année précédente, que de les manger à la poignée n’aura pas les meilleurs résultats. Voyez plutôt si vos enfants sont prêts à échanger leurs bonbons au retour pour une chose qu’ils souhaitent depuis longtemps : un jouet particulier ou même des substituts santé que vous aurez vous-même achetés. Par exemple, si vos enfants adorent le chocolat, remplacez le chocolat blanc et le chocolat au lait par du chocolat noir biologique qui est réellement fait avec plus de cacao que d’ingrédients artificiels. De plus, recherchez d’autres récompenses à distribuer à la place des bonbons, comme des barres tendres, des sachets de noix et graines ou des boîtes de jus biologique. Certains sites offrent même des bons pour Halloween que vous pouvez distribuer et qui donnent droit à une entrée gratuite à la piscine ou à la patinoire, ou au centre communautaire local. 


Retour aux sources

Au lieu de mettre l’accent sur ce qu’ils ne peuvent avoir, insistez plutôt sur les friandises santé qu’ils peuvent obtenir. Encouragez leur goût des fruits qui, contrairement aux bonbons, contiennent de nombreux autres nutriments sains, comme les vitamines et les fibres, en les transformant en dessert pour Halloween.

Essayez notre recette de délicieux fondant pomme cannelle que vous pourrez faire pour vos enfants et tous les petits amis (même les parents en redemanderont!). 

vitamin-d-supplements.jpg

Chez votre marchand local d’aliments de santé membre de la CHFA, vous pouvez aussi trouver des collations aux fruits biologiques qui sauront satisfaire leur envie de sucre sans excès. Choisissez des collations qui sont faites à partir d’extraits de vrais fruits et sans colorants artificiels, ou optez pour les fruits séchés qui ne contiennent pas de sucre ajouté ni d’agent de conservation artificiel. Les raisins secs, les croustilles de banane et les canneberges et abricots déshydratés sont d’excellents substituts aux traditionnels bonbons d’Halloween. 


Réorientez l’intérêt vers l’expérience

Voici une autre solution à laquelle vous n’avez peut-être pas pensé : remplacer l’expérience de la collecte de bonbons. Ce que les enfants aiment, c’est se balader dans les rues et sonner à la porte des voisins, d'autant plus que l’expérience s’accompagne d’un déguisement, d’une promenade avec les amis un soir d’école et une récompense à laquelle ils n’ont pas droit tous les jours.

Songez à retirer la portion de la collecte de bonbons de l’équation pour la remplacer par une autre expérience. De nombreuses localités du Canada commencent à adopter l’idée de remplacer cette habitude par une visite au parc d’attractions, dans un centre récréatif, à la ferme locale, au cinéma ou d’autres activités amusantes, ce qui prouve que le but est bien de profiter de cette journée, plutôt que de seulement faire provision de sucre transformé en emballage.


Posez des limites

Bien sûr, les bonbons sont comme le fantôme qui ne quitte jamais les lieux et revient hanter les enfants. Limitez la taille du contenant dans lequel les enfants vont recueillir les bonbons, ainsi que la durée de la balade. Pour profiter de la soirée, il n’est pas nécessaire de sortir pendant cinq heures et de remplir au maximum une grande taie d’oreiller. Après la collecte et le tri des bonbons, rangez-les et attribuez à l’enfant ce qui vous semble une quantité raisonnable à consommer chaque jour. Le simple fait de laisser les bonbons sur le comptoir de la cuisine ou dans une armoire est une occasion renouvelée de frénésie alimentaire et de débordements d’énergie pour la prochaine semaine (ou jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus!)

En limitant la quantité et la qualité des friandises qu’ils consomment et en insistant sur l’importance de passer du temps avec la famille et les amis, vous les aidez à passer une saine soirée d’Halloween. Après tout, il est crucial d’enseigner aux enfants comment conserver l’équilibre et créer des habitudes de vie à long terme. 


Michelle W. Book est la nutritionniste holistique interne et porte-parole de l’Association canadienne des aliments de santé (CHFA), une organisation vouée à faire connaître aux Canadiens les bienfaits des produits naturels et biologiques. En tant que professionnelle active qui doit aussi composer avec une jeune famille, Mme Book tente de faire comprendre que le moindre changement dans notre vie peut avoir des effets positifs importants sur notre santé. 

 
Emily Arsenault