Incidence de la vitamine C sur le système immunitaire

 

Les récentes chutes de neige ont incité de nombreux Canadiens à commencer à se préparer à pratiquer leurs activités hivernales préférées, que ce soit sur les sentiers de raquette, sur les pentes de ski ou sur la patinoire. Malheureusement, ces sorties sont souvent accompagnées d’éternuements, de toux et d’écoulement nasal, tous les signes de ce fameux rhume tant redouté.

La vitamine C est un des suppléments les plus connus et vers lequel beaucoup de gens se tournent souvent en raison de ses vertus pour le maintien de la santé. Toutefois, pour un supplément aussi bien connu, il est étonnant de constater qu’une grande proportion de la population ignore l’étendue de son rôle dans l’organisme. Aujourd'hui, nous allons donc nous arrêter quelques moments à la vitamine C et découvrir ce qu'est véritablement ce nutriment essentiel et quels sont ses effets bénéfiques sur votre santé.


Qu’est-ce que la vitamine C?

vitamin-c-foods.jpg

La vitamine C est un nutriment essentiel, hydrosoluble, naturellement présent dans beaucoup de fruits et de légumes. Elle accomplit de nombreuses fonctions dans l’organisme, notamment celles de soutenir le système immunitaire, d’aider à la cicatrisation, d’assurer le maintien de la santé de la peau et des os, de contribuer à la formation du collagène et à la croissance et à la réparation des tissus. La vitamine C est aussi un puissant antioxydant qui aide à nettoyer le corps ou à le débarrasser des substances nocives.


Vitamine C et système immunitaire 

cold-and-flu.jpg

Étant donné son rôle crucial pour le maintien du système immunitaire, la vitamine C est habituellement la première chose que parents, amis et collègues vous recommanderont pour cette toux persistante ou ces premiers signes du rhume. Voici les raisons pour lesquelles ces conseils ne cessent d’être transmis.

Quand l’organisme lutte contre une infection, surtout en présence d’une maladie, la vitamine C est rapidement épuisée dans le corps à cause de ses multiples rôles diversifiés. Non seulement elle se livre à des activités antimicrobiennes, mais elle stimule également la croissance des lymphocytes, une sorte de globules blancs qui réagissent face aux pathogènes envahisseurs.

Ce rôle intégré de la vitamine C qui aide le corps à lutter contre l’infection en a fait un nutriment d’intérêt particulier pour la recherche immunitaire depuis des dizaines d’années. Dans le cadre de nombreux essais, un supplément d’au moins 200 mg de vitamine C, pris régulièrement, a réduit la durée et la gravité des symptômes du rhume. Chez les personnes actives en hiver, comme les skieurs ou les patineurs, le supplément de vitamine C a réduit la fréquence du rhume de moitié !


Autres bienfaits de la supplémentation

Un apport élevé en fruits et légumes riches en vitamine C est associé à un risque moindre de maladie cardiovasculaire. Ce résultat pourrait être attribué en partie à la teneur antioxydante de ces aliments, puisque les dommages oxydatifs constituent une des principales causes des maladies cardiovasculaires. Les études ont montré que la vitamine C pouvait réduire l'athérosclérose – ou l'accumulation de plaques de graisse dans les vaisseaux sanguins – en diminuant « l’adhérence » des cellules immunitaires. En outre, elle peut améliorer la production d'oxyde nitrique, un important relaxant des vaisseaux sanguins, et prolonger la durée de vie des cellules des muscles lisses dans les veines et les artères.

Des études de populations ont aussi confirmé ces bienfaits de la vitamine C pour la santé cardiaque. L’étude sur la santé des infirmières (Nurses’ Health Study), une des études les plus connues, d’une très longue durée, a été menée sur une période de 16 ans auprès de 85 000 infirmières. Les auteurs de l'étude ont découvert qu’au sein de cette population, des suppléments de vitamine C étaient associés à une diminution du risque de maladie cardiaque


Conseils en matière de supplémentation

La dose recommandée pour éviter une carence en vitamine C est de 75 mg par jour pour les femmes et de 90 mg pour les hommes. Au Canada, les carences sont rares parce que les aliments et les suppléments de qualité sont généralement facilement accessibles, mais les bienfaits mentionnés précédemment résultent souvent de la prise de doses supérieures. Les suppléments se présentent à des doses variables, allant de très faible jusqu'à 2 000 mg pour les adultes. Cette large plage indique que sa marge d’innocuité est excellente et, comme elle est hydrosoluble, le corps peut éliminer tout excès C dans l’urine. Ceci dit, il est important de consulter un praticien de la santé avant d'apporter quelque changement à vos habitudes quotidiennes.

La vitamine C se décompose sous l’effet de la chaleur et de la lumière, de sorte qu'il faut suivre les instructions de conservation sur l’étiquette du supplément. La meilleure source d’information sur tous ces produits est votre marchand local de produits naturels membre de la CHFA, où vous trouverez un large éventail de vitamine C sous différentes formes, incluant capsules, poudres, gélatines, liquides et autres. La plupart des suppléments sont constitués d'acide ascorbique qui est souvent la forme que l’on trouve dans la nature, de sorte que leur absorption dans le tube digestif est généralement bonne. Si vous prenez des doses élevées, répartissez-les tout au long de la journée pour assurer une absorption optimale.

La vitamine C offre toute une gamme de bienfaits pour la santé, allant du soutien du système immunitaire à la prévention des maladies cardiovasculaires. Cet hiver, surtout si vous êtes actif et aimez profiter du plein air, songez à ajouter un supplément de vitamine C pour garder votre corps en parfaite forme.

 
Emily Arsenault