Qu’est-ce que le ‘hygge,’ et pourquoi faudrait-il s’y mettre?

 

Parlons donc du hygge. Prononcé « hu-ga », il se décrit comme le concept danois du confort, de l’intimité et du bonheur, tout en profitant des choses simples de la vie. Au cours de l’année qui vient de s’écouler, l’art de vivre qu’est le hygge a rallié (en douceur) des milliers d’adeptes. Pendant l’hiver, tandis que de nombreux Canadiens connaissent une période dépressive en raison de la baisse d’ensoleillement et du peu de temps passé à l’extérieur, nous pourrions tous profiter d’un peu de hygge dans notre vie.

Voici quelques moyens d’intégrer le mode de vie danois afin de rendre l’hiver un peu moins déprimant. 

family-relaxing-at-home.jpg

Passez du temps de qualité avec votre famille

Vous seriez surpris de constater l’effet que peut avoir, sur le niveau de bonheur le simple fait de passer du temps de qualité avec des personnes que vous aimez. Au cours d’une étude publiée dans le World Leisure Journal, des chercheurs ont découvert que les personnes qui s’adonnaient à des activités récréatives en famille étaient plus susceptibles de réussir à trouver le bonheur. Bien qu’il soit difficile de mesurer le niveau de bonheur de différentes personnes, ils ont tout de même conclu que du temps de qualité passé en famille était le meilleur indicateur prévisionnel du bonheur.

women-eating-breakfast.jpg

N’oubliez pas les amis. Nous considérons souvent nos amis comme faisant partie de la famille et pour de bonnes raisons. Selon une étude de l’Université du Sussex, le temps passé avec des amis peut amener un niveau de bonheur plus élevé que simplement avec la famille.

Essentiellement, que vous les invitiez pour une séance de yoga ou de méditation, un repas convivial ou une simple tasse de café (bio!), le meilleur moyen de vivre le hygge est simplement de s’entourer de personnes positives qui dégagent des ondes chaleureuses. 


Repensez votre décor

Pour s’assurer que la maison est douillette et accueillante pour vos amis et votre famille, il est peut-être temps de songer à redécorer.

shiitake-mushrooms.jpg

Quand on pense au décor scandinave, la première caractéristique qui vient souvent à l’esprit est le minimalisme. La seconde est le respect de la nature, que vous pouvez aisément introduire dans votre foyer. Les recherches montrent que votre décor peut avoir une grande influence sur votre humeur. En modifiant l’atmosphère autour de vous, vous pouvez introduire dans votre espace de quoi inspirer la bonne humeur : une étude de l’Université A&M du Texas montre que la décoration de la maison avec des plantes, des fleurs plus particulièrement, aide à améliorer l’humeur et à réduire les risques de dépression liée au stress.

Cultiver des plantes à la maison quand il fait trop froid pour avoir un jardin d’extérieur est aussi une activité très relaxante. Au début de l’année, nous avons parlé de la germination comme étant l’une des grandes tendances en santé naturelle pour 2017 et un bon moyen de mettre un peu de la fraîcheur d’été dans votre assiette. Les pousses fraîches qui poussent dans la cuisine peuvent aussi apporter un peu de couleurs et de vie dans votre foyer. La vidéo suivante offre quelques trucs pour faciliter la germination (en anglais) : 


Améliorez l’ambiance

Notre sens de l’odorat a un puissant effet sur l’esprit. La pire des odeurs peut ruiner complètement l’expérience vécue dans un bel endroit, quel qu’il soit. Par ailleurs, une odeur agréable peut servir à créer un milieu hygge à la maison, car elle améliore l’humeur en même temps que l’ambiance de la pièce. Selon une étude publiée dans l’International Journal of Neuroscience, des participants ayant bénéficié de trois minutes d’aromathérapie à la lavande étaient moins déprimés et plus détendus.

reed-diffuser.jpg

Parlant de décor, un diffuseur naturel à la lavande est l’un des meilleurs moyens d’ajouter une touche d’élégance à la pièce. Dans un simple vase en verre, versez un mélange de 20 à 30 gouttes d’huile essentielle de lavande par tasse d’eau. Selon la taille du vase, ajoutez de multiples bâtonnets de bambou, tout en veillant à ne pas bloquer l’ouverture. Le mélange se diffusera dans les bâtonnets et remplira la pièce d’un arome apaisant. 


Dormez

Il n’y a rien comme de revêtir son pyjama le plus confortable et de s’endormir, enroulé dans une épaisse couverture. Malheureusement, avoir une bonne nuit de sommeil est souvent plus difficile qu’on ne le pense pour certaines personnes. Nous avons mené un sondage, au cours duquel 73 % des Canadiens ont déclaré que le manque de sommeil avait des effets négatifs sur leur santé en général et leur bonheur. De fait, selon la Division de médecine du sommeil de la Harvard Medical School, la mauvaise humeur et le sommeil sont interconnectés par des liens de cause à effet réciproques.

woman-sleeping-phone.jpg

L’amélioration de la qualité du sommeil est importante, et pas seulement pour améliorer l’humeur. Il faut donc en faire une priorité! Un des moyens d’y arriver est d’évaluer son apport en vitamine D. D’après le Medical Hypotheses, les personnes qui ont un faible taux de vitamine D dorment moins longtemps. Pour nous, qui vivons au Canada, cela est particulièrement préoccupant, non seulement parce que nous avons besoin de huit heures de sommeil par nuit (tout aussi important), mais aussi parce que le corps est incapable de synthétiser cette vitamine en hiver. Voici les recommandations de Santé Canada au sujet des suppléments de vitamine D :

Screen Shot 2018-11-08 at 9.47.37 AM.png

Cliquez ici pour plus de détails sur la vitamine D.

Vous pouvez trouver la vitamine D sous différentes formes, soit en comprimés ou en gouttes, chez votre marchand local de produits naturels membre de la CHFA. Consultez d’abord un praticien de la santé pour vous assurer qu’un supplément vous conviendra.

Il n’y a pas de méthode précise pour vivre le hygge, car chacun trouve son bonheur de différentes façons. Comme le précise l’auteure scandinave Signe Johansen, dans son ouvrage intitulé How to Hygge: The Nordic Secrets to a Happy Life, le hygge est tout autant une façon d’être qu’un concept culturel. 

 
Emily Arsenault